Le TORCHON

Ils ont vu, ils régissent, ils témoignent.

Mars 2017 : Montargis (45)

Tous mes élèves et moi même vous remercions encore de votre intervention dans notre collège. C'était génial!

Janvier 2016 : Taverny (95)

Une pièce très originale qui combine des extraits de pièces différentes, en ajoutant du comique et de la modernité.
Un spectacle captivant grâce à la qualité de jeu des acteurs qui ont un contact direct avec le public.
Les acteurs avaient une grande maîtrise de soi car ils passaient d’une émotion à l’autre sans transition.
J’ai trouvé ce spectacle très intéressant.
Grâce à ce spectacle, j’ai clairement pu voir les différentes relations entre le maître et le valet. Dans Les Fourberies, on voit une complicité. Dans En attendant Godot, le valet a une place d’animal et non plus d’être humain.
Le spectacle m’a plu par rapport à d’autres représentations que j’ai vu.

 

Février 2011 : Lycée Professionnel Blaise Pascal de Migennes (89)

Les élèves ont apprécié le jeu des acteurs et leur pouvoir comique. L'assurance des acteurs et leur approche du public fait de la pièce un spectacle vivant, indispensable avec nos élèves, plutôt réfractaires en général. Mes collègues ont également aimé la pièce et reviendront avec plaisir la prochaine fois.

 

Mars 2010 : Quelques avis des élèves du collège de Nogent-sur-Seine (Aube).


Les 6°

Les comédiens n’ont peur de rien, ils arrivent à jouer des personnages différents sans se tromper !

El Hajoui Medhi

Les relations maîtres /valets sont souvent tendues ! Il n’y a pas beaucoup de décors mais cela suffit pour que les spectateurs comprennent. J’ai beaucoup aimé cette comédie. 

Chloé Lowette

Je trouve que "Maîtres et Valets" était un très bon spectacle. Les comédiens changent de personnage en quelques secondes. En fin de compte, le maître n’est pas forcément plus intelligent que le valet ! Scapin est très drôle ! C’était génial. J’ai hâte de retourner voir une pièce de théâtre. J’ai adoré. »

Horsin Lucie

J’ai trouvé ce spectacle original, animé et joyeux. Les comédiens sont à fond dans leur rôle, ils nous ont fait rire, sursauter (surtout moi !) ils nous ont bien surpris. Ce spectacle était génial, c’était un moment exceptionnel. 

Rousseau-Mahu Léa

Les acteurs sont impressionnants : ils arrivent à contrôler leurs émotions sans le moindre problème. L’extrait que j’ai préféré est "En attendant Godot".

Lambert Camille

J’ai bien aimé ce spectacle. Parfois, la relation c’est plutôt maître/esclave. L’éclairage était simple et le décor aussi.

Alexis Corteel

Je n’aurais jamais imaginé que ce soit si spectaculaire ! Les extraits des pièces m’ont beaucoup plu, j’aimerais les revoir en entier.

Yasaroglu Yasmine

J’étais très heureuse de voir ces extraits et cette expérience me donne envie de connaître les pièces et de retourner au théâtre. 

Triboulet Manon

J’ai adoré ces extraits de théâtre et aussi le mélange du familier et du soutenu. Comme on avait étudié des extraits des « fourberies de Scapin » avant, j’ai mieux compris le spectacle.

Allan Numa

J’ai trouvé que les comédiens se mettaient bien dans la peau des personnages. On ressent bien les sentiments qu’ils veulent nous transmettre. On rit et on s’amuse. Je pense aussi que cette pièce nous permet de réfléchir à nos droits et à nos devoirs, aux inégalités.

Brechemier Margot

Le spectacle était bien mais je ne m’attendais pas à voir ça. Il y a surtout des moments joyeux.

Delaval Léna

J’ai surtout aimé la folie des acteurs. Les costumes étaient simple, mais beaux.

Lucas François

 

Les 4°

Parfois, on a l’impression que le valet est le maître.Parfois, le valet n’ose pas critiquer son maître, du coup, il parle à sa perruque : c’est drôle.
A un autre moment, le valet est considéré comme un chien, il a une laisse autour du cou et il ne doit pas approcher de son maître. Par contre, son maître est tout gentil avec les spectateurs. 

Perle Enrick

Les comédiens articulent vraiment bien. Même s’ils changent de personnage, on sait toujours qui ils sont.

Della Libera Damien

La comédienne fait beaucoup de grimaces. J’ai l’impression que pour les comédiens, c’est beaucoup de travail ! 

Kilic Tania

Je trouve qu’il y a un défaut dans cette pièce : la femme passe l’aspirateur alors qu’au XVIIIème siècle, ça n’existait pas. (…) ce spectacle est vraiment drôle.

Anne Lise Maltaire

J’aime bien quand Silvestre est dans la malle, ça crée un suspense car on entend la voix, on dirait qu’elle vient de très loin et on a envie de voir le personnage.

Brulart Anaïs

Je trouve que les comédiens sont très entraînés, très sérieux ei qu’ils aiment faire rire les spectateurs. Je pense que la scène la plus dure à jouer était celle de « l’île des esclaves » car il y a des tirades d’une longueur incroyable. Je pense qu’ils ont dû avoir beaucoup de plaisir à jouer devant des collégiens 

Boyard Guillaume

La comédienne a parfois une voix très bizarre : c’est assez amusant. Le grand monsieur m’a surtout impressionné par sa façon de parler, de marcher, de bouger dans tous les sens en jouant le rôle du père. Un peu plus tard, il ya la musique de « questions pour un champion » ! Ce que j’ai le moins aimé c’est lorsque la dame avec la robe en couleur fait son show en faisant l’intéressante pour se moquer de « Madame » ! SUPER SPECTACLE !

Graillot Mathieu

Je n’imaginais pas les pièces jouées comme ça !

Marasco Nancy

« J’ai trouvé cette pièce très drôle. Les acteurs jouent très bien et ils n’ont pas peur de se ridiculiser, ils arrivent bien à garder leur sang-froid. Moi, j’ai préféré « l’île des esclaves ». La femme jouait tellement bien qu’on s’y croyait vraiment et en plus elle était très amusante. L’homme arrive à nous faire rire sans rien dire ! J’ai tout simplement adoré ! »

Emma Watelet

Ce spectacle est réussi : avec peu de décors (un grand coffre, une table et une chaise) l’ambiance est créée. Le choix des costumes est original. On nous montrait clairement les caractères opposés des maîtres et des valets. C’est drôle que le maître demande de l’aide et des conseils à son valet, qu’ils inversent parfois les rôles. Je m’attendais à ce qu’entre les textes vus en classe et la représentation théâtrale il n’y ait pas beaucoup de différences, mais si ! Ils mélangent les époques. »

Ilhan Nurcan

Une prof

Si, personnellement, je préfère voir l’adaptation d’une pièce plutôt que d’extraits, ce choix pour les scolaires a de vrais atouts : variété, rythme toujours soutenu, exploitation de la thématique avec les élèves en cours. Bien pratique pour les profs tout ça !
De voir les mômes les plus perturbateurs  réagir, écouter, rire au lieu de bâiller, soupirer ou taper la causette avec le voisin, est la plus belle preuve de leur intérêt.
Personnellement, j’adore la jeu de l’actrice dans « l’île des esclaves » qui se permet toutes les audaces, en s’égosillant , minaudant, se trémoussant avec une énergie jubilatoire et communicative, elle nous renvoie (et ce, quel que soit le rôle endossé) une image de la femme aux antipodes de celles véhiculées par la culture dominante. Donc oui les filles, allez voir les spectacles du Favier et vous en reviendrez décomplexées, délestées du poids des conventions, déculpabilisées et nimbées d’une virilité insoupçonnée : dernier atout d’une féminité pleinement assurée !

Je n’ai, même en essayant de creuser, de chipoter, gna gna gna gna gna gna, absolument aucune réserve, je me suis amusée comme une gamine, et il est toujours réjouissant, par la magie de la mise en scène et la belle performance du jeu des comédiens de redécouvrir des textes figés, oubliés, englués dans la glose universitaire dont on les recouvre.

Allez, continuez comme vous savez si bien le faire à maintenir nos sens en éveil.